Revivre Notre-Dame : un documentaire en réalité virtuelle au cœur de la cathédrale meurtrie

 Oculus et le studio français Targo lancent aujourd’hui Revivre Notre-Dame, un court documentaire en VR sur les ravages de l’incendie qui a touché Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019. Une expérience sidérante, au sens premier du terme.

L’incendie qui a frappé la cathédrale Notre-Dame de Paris dans la soirée du 15 avril, et entraîné la destruction complète de sa flèche et de sa charpente, a assurément été l’un des événements les plus marquants de l’année 2019. De longs mois plus tard, la cathédrale a été entièrement nettoyée et consolidée, mais les travaux de reconstruction à proprement parler n’ont toujours pas pu être amorcés, et l’édifice porte toujours les plaies béantes que les flammes lui ont laissées. Elles sont l’objet de Revivre Notre-Dame, un documentaire en réalité virtuelle de 17 min réalisé par Chloé Rochereuil avec le studio Targo, en partenariat avec Oculus. Ce dernier nous propose de pénétrer au cœur du bâtiment et de porter un regard parfaitement inédit, et extraordinairement frappant, sur les conséquences du sinistre.

 

Il ne s’agit pas du premier film en VR réalisé sur la cathédrale par Targo. L’an dernier, le collectif avait déjà signé L’Homme derrière Notre-Dame, un portrait du recteur-archiprêtre de la cathédrale, Patrick Chauvet. Coup du sort, ce premier film avait été diffusé en février 2019, moins de deux mois avant les événements fatidiques. Pouvoir revenir sur ces lieux en décembre de la même année, et capter des images miroir de celles prises avant le drame, a donc été une opportunité inestimable pour les cinéastes.

Immersion totale et bouleversante

Pour ce faire, l’équipe a fait usage de drones et d’un rover munis de caméras à 360°, qui ont pu s’approcher au plus près des dégâts causés par l’incendie. Les images ont par ailleurs été captées en stéréoscopie (avec préservation de la perception de la profondeur) pour procurer une immersion totale et absolument bouleversante.

On se tient debout sur les voûtes ayant résisté au poids de la charpente calcinée, à proximité immédiate des échafaudages des travaux de rénovation de la flèche, encore impossibles à démonter aujourd’hui puisqu’ils se sont soudés entre eux sous l’effet de la chaleur des flammes. Dans la nef et le transept, au carrelage brisé par la chute de la flèche. À la tribune du grand orgue, devant sa console recouverte d’une épaisse couche de poussière et de suie. À ces images sont par endroits superposées celles prises avant l’incendie, quand se rassemblaient encore les fidèles, les touristes et les chœurs de la Maîtrise, comme pour nous montrer l’âme toujours vive d’un édifice meurtri, mais pas abattu. Des visions sidérantes et un témoignage précieux sur cette période majeure de l’histoire d’un des monuments les plus célèbres au monde.

Le documentaire est par ailleurs émaillé de prises de parole de Patrick Chauvet, bien sûr, mais aussi de Jean-Michel Leniaud, historien et président de la Société des amis de Notre-Dame, Anne Hidalgo, maire de Paris, et du général Jean-Louis Georgelin, président de l’établissement public chargé de la conservation et de la restauration de la cathédrale. Il est disponible dès maintenant dans l’application Oculus TV sur Oculus Quest, Oculus Go et Gear VR — et on l’espère très rapidement sur les autres plateformes de vidéo en VR.

Source : Les numériques.com

CONTACT 

37 Cours Georges Clemenceau

33000 BORDEAUX  

48 Rue Croix des Petits Champs, 

75001 PARIS 

MENTIONS LÉGALES