Marseille : quand la réalité virtuelle permet de faire découvrir les métiers de la santé

 

La Cité des métiers Marseille-Paca fait découvrir, durant tout le mois de février, les professions de la santé et de l’action sociale par le biais du jeu et des nouvelles technologies

Les métiers de la santé et de l’action sociale recrutent massivement dans la région. Ce secteur représente plus de 285 000 emplois en Provence-Alpes-Côte d’Azur, et 404 000 embauches ont été recensées en 2016.

Ces métiers recrutent vraiment fortement. Deux grandes raisons peuvent notamment être mises en avant : les besoins sont très importants, la région ayant le plus fort indice de vieillissement de France ; et des établissements voient le jour, avec des recrutements à la clé, en plus de tout un système de maintien à domicile. De ce fait, 15% des actifs travaillent dans ce secteur, ce qui en fait le premier employeur régional“, souligne Stéphanie Benard-Chauvet, la directrice de la Cité des métiers de Marseille et de Paca.

Casques à réalité virtuelle, escape game, simulateur…

Cependant, de nombreux établissements de la région rencontrent des difficultés pour recruter, et connaissent une pénurie du personnel de santé. “La population vieillit et il va falloir de plus en plus former dans l’avenir“, ajoute Stéphanie Benard-Chauvet.

La Cité des métiers a ainsi décidé d’organiser avec ses partenaires (Pôle emploi, Mission locale de Marseille, PLIE, OPCO Santé, Sigma Formation, Éducation nationale…) tout un mois dédié à ces métiers, avec huit temps forts régionaux envisagés. Objectif affirmé : faire découvrir à un large public les différentes activités et opportunités de ce secteur.

Pour y arriver, le Cité a innové en ce début d’année en misant notamment sur… le jeu et les nouvelles technologies ! Casques à réalité virtuelle, escape game et autre simulateur sont désormais utilisés pour présenter les métiers. “Le jeu et la mise en situation sont de formidables vecteurs, et peuvent permettre une meilleure appréhension de ces professions, notamment celles de l’action sociale, qui sont moins connues. Nous essayons ainsi de montrer les métiers de manière beaucoup plus ludique pour attirer les jeunes“, explique Stéphanie Benard-Chauvet.

Des mises en application pour les personnes en reconversion

La Cité des métiers a mis en application cette expérimentation ce matin, avec l’accueil d’une cinquantaine de collégiens marseillais. “Cela nous a permis de montrer tout un panel des métiers de la santé et de l’action sociale. Les élèves ont également pu faire une visite virtuelle d’un appartement témoin d’un Ehpad à 360°, en partenariat avec Sigma Formation. Nous avons aussi essayé de sensibiliser les jeunes, avec un regard croisé sur l’intergénérationnel, avec un simulateur de vieillissement installé par l’IFSI Blancarde permettant de découvrir ce que ça fait d’être dans un corps de 90 ans“, précise Stéphanie Benard-Chauvet.

Grâce à notre simulateur de vieillesse, les élèves ont pu prendre conscience de la réalité du vieillissement et de son impact sur le corps humain. Cet atelier leur a permis aussi de s’informer sur les formations dans les métiers de la santé et de l’action sociale, d’avoir un contact direct avec des professionnels du secteur et peut-être de créer de nouvelles vocations professionnelles“, ajoute Sophie Demeusy, formatrice à l’IFSI Blancarde.

Et la directrice de la Cité des métiers de Marseille et de Paca de conclure : “Nous allons pouvoir utiliser ces nouvelles technologies sur d’autres actions, pas uniquement destinées aux jeunes, mais également pour les personnes en reconversion, compte tenu de l’énorme demande dans ce secteur !

   

Source : La Provence 

CONTACT 

37 Cours Georges Clemenceau

33000 BORDEAUX  

48 Rue Croix des Petits Champs, 

75001 PARIS 

MENTIONS LÉGALES