Asos teste un outil de réalité augmentée pour visualiser un vêtement sur différentes morphologies

 

Pour personnaliser l’expérience d’achat, Asos lance un nouvel outil de réalité virtuelle qui permet aux clients de visualiser un vêtement sur un mannequin se rapprochant le plus possible de sa morphologie. Un moyen de réduire les retours de commande pour l’e-commerçant britannique, et ainsi de rationaliser les frais de gestion.

  

L’e-commerçant britannique Asos a annoncé le 14 janvier le lancement d’un nouvel outil de réalité augmentée. Nommé “See My Fit”, il permet d’afficher un vêtement porté sur plusieurs morphologies. L’outil a été développé avec la start-up israélienne Zeekit, spécialiste de la réalité augmentée appliquée au shopping. La phase de test devrait durer au moins six semaines.

 

PERSONNALISER SON ESSAYAGE

 

“See My Fit” permet de voir 16 modèles portant l’une des 800 robes sélectionnées avec des tailles qui varient du 34 au 48. En cliquant sur le bouton prévu à cet effet, le client peut choisir le mannequin qui se rapproche le plus de ses mensurations pour visualiser le vêtement sélectionné. Asos explique que l’outil calque numériquement le produit sélectionné sur les modèles, de sorte que les images présentées aux clients apparaissent comme s’il s’agissait de vraies photographies. 

Le but est de réduire les retours de commande en maximisant les chances que l’acheteur puisse sélectionner une taille sans se tromper. Cette réduction qui permettrait à Asos, outre d’augmenter la satisfaction de ses clients, de baisser les frais de gestion de son pôle “retour”. En effet, l’e-commerçant affiche la plupart du temps ses vêtements sur des modèles qui portent du 38 ou 40 et qui sont loin de représenter la diversité de morphologies existantes.

 

ASOS CRÉE LE DÉFILÉ VIRTUEL 

Cette nouvelle solution aux tests de “Virtual Catwalk”, réalisés en juin 2019 avec la collaboration de 150 000 clients. Pour Asos, le défilé virtuel était une façon de montrer ses produits d’une manière qui va au-delà de la simple photo. Concrètement, l’utilisateur devait pointer la caméra de son smartphone en direction d’une surface plane, puis cliquer sur la fonction “réalité augmentée” de la page produit pour voir apparaître les mannequins. Pour proposer cette expérience, Asos s’est associé avec HoloMe, jeune pousse londonienne spécialisée dans la réalité augmentée. 

 

 

Source : L’USINE DIGITALE

 

CONTACT 

37 Cours Georges Clemenceau

33000 BORDEAUX  

48 Rue Croix des Petits Champs, 

75001 PARIS 

MENTIONS LÉGALES